Du XVIII ème, au XVIII ème. D'une Elizabeth à une autre Elizabeth.

Un pur hasard.

luautomne2010

- L'excessive. (Alexandra Lapierre).

C'est lors du salon littéraire régional que j'ai entendu parler de ce livre. Le destin  extraordinaire d'Elizabeth Chudleigh, jeune fille de la petite noblesse, à piqué ma curiosité. Comment une femme du XVIII ème siécle a pu avoir autant d'influence? Elle fut la protégée du roi d’Angleterre et l’amie de l’impératrice de Russie Catherine II. Un vie incroyable pour une femme de cette époque qui m'a tenu en haleine jusqu'à la fin.

- Conspiration 365 (Gabrielle Lord) Octobre.

- Conspiration 365 (Gabrielle Lord) Novembre.

- Conspiration 365 (Gabrielle Lord) Décembre.

Le dernier trimestre de la folle année de Cal est toujours aussi agréable à lire, les rebondissements nous tiennent toujours en haleine, l'amitié reste et sera la plus forte. L'hypothèse envisagée avec le tome de septembre se révèle être la bonne, mais ce n'est vraiment que dans les toutes dernières pages qu'elle se confirme. J'ai juste été déçue par l'épilogue  trop léger qui se termine trop vite, j'aurai aimé en savoir plus. Mais je ne regrette aucunement ces 12 mois de lecture. Si c'était à relire, je le ferai d'une seule traite en prenant des notes. 

- Cherub (Robert Muchamore) tome 7: A la dérive.

A la dérive est vraiment un tome fort et  prenant par son suspens. James se trouve en perdition  abandonné et doublé par les adultes qui l'accompagnent. Il ne doit son salut qu'à son entraînement. De retour au campus, il cherche à connaître la vérité sur cette mission qui a failli tourner à la catastrophe. Son avenir à Cherub est peut être compromis, cette mission est un tournant dans sa vie... malgré quelques entorses au règlement la volonté qu'il met  pour élucider cette affaire font de lui un T-shirt noir. Ce 7ème tome est mon préféré, mais avant il faut vraiment lire les premiers.

 

- Projet élimination. (Nathalie Rouyer) aux éditions Rebelyne.

Ce livre a été pour moi une découverte bien agréable ( livre prêté par ma mère ). Projet élimination est une aventure régionale, quand on connaît les lieux c'est encore mieux. On peut visiter les forts de la ligne Maginot mais personne ne sait ce qu'il s'y passe vraiment... alors pourquoi pas! Un complot  scientifique dont j'attends impatiemment la suite. Un super moment  de lecture. A découvrir.

- Une mort sans nom. (Patricia Cornwell).

Ce n'était peut être pas par celui ci qu'il fallait commencer (puisque c'est le numéro 3 d'une trilogie),  mais j'ai découvert le trio formé par la médecin légiste Kay Sarpetta et les deux policiers Marino et Wesley, grâce au prêt de  ce livre par  ma collègue. Une enquête pleine de suspense, sur un meurtre  horrible dont le décor est central park sous la neige. Je ne laisserai rien échapper de cette histoire très prenante, juste qu'au  final le docteur Kay Scarpetta  trouve l'identité de l'inconnue de central park.

- Les gentlemen de la nuit. (Béatrice Nicodème). 

Emmyne m'a fait il y a quelques semaine une surprise en m'offrant ce nouveau titre des éditions Gulf stream. Au XVIII ème, sur l'île de  Wight une économie parallèle s'est développée (comme sur beaucoup d'îles et de côtes), celle des contrebandiers. Ils sont surveillés par les douaniers, mais des  prises répétées font penser qu'il y a un traite parmi eux. Elizabeth (fille du chef du groupe) en est persuadée. Aidé du jeune Thomas (fils du médecin), ils tendent un piège et démasquent le fourbe. Un très bon moment de lecture dans un style que j'aime.