A chaque fois que je parle du figuier soit il n'a pas de feuilles, soit il est en bourgeons soit il est squatté par un drôle d'insecte soit  je vante les figues d'octobre qui peinent à mûrir ! Il est temps de rendre à César ce qui est à César et de montrer les figues dont on se régale depuis quelques temps. Touts les deux ou trois jours, je cueille pour chacun une figue délicieuse et bien mure.

figue30juillet15

Figue dorée, 30 juillet 2015.

Peut être un jour j'en ferrai de la confiture...