Auguste Toulmouche aime peindre les belles élégantes. Un de ses modèles semble revenir régulièrement et certaines robes aussi... Je me  demande comment la belle à la robe bleue, qui se pavane dans le jardin des délices, devient si sage dans la bibliothèque puis soudain a le visage grave et mélancolique...  Qu'y avait il dans ce courrier?

La figue de proue de l'Alexandra semble sortir tout droit d'un tableau de Toulmouche (coiffure, visage, robe). Cette belle a été récupérée en décembre 1881 après le naufrage, au large de Diélette, du brick goélette dont elle ornait la proue. Longtemps visible sur l'abri du canot de Diélette, elle a été ensuite installée à l'extérieur de l'abri du canot de Goury, puis après sa rénovation à l'intérieur de l'abri de Goury. 

la robe bleue alexandra1

 alexandra3 garden of delights

 Auguste_Toulmouche_Dans_la_Bibliothèque the-letter-1879

alexandra2 

 La robe bleue, Le jardin des délices, la bibliothèque, la lettre, Auguste Toulmouche.

Figure de proue du brick goélette Alexandra, échoué à Diélette le 20 décembre 1881

 9 septembre 2018.

C'est avec du retard,  que je présente le summer time de septembre.