10 octobre 2012

J'ai lu: Eté 2012.

Cet été j'ai légèrement fais descendre ma PAL, mais je me suis aussi laissée tentée...

livres2ete2012

- Les bergers blancs. (Catherine Ecole Boivin). 

A la fin du  XIX ème siècle, des hommes venus de la mer, s’installaient  encore sur les landes, avec leurs troupeaux. Leur physique intriguait, les villageois les appellaient  "les bergers blancs". Léo, leur chef recueille et élève un bébé jeté à la mer, et lui transmet ses dons de guérisseur. Ils vivent dans le plus profond dénuement, peu comprennent leur façon de vivre, ils sont souvent rejetés. Malgré cela, Léo et sa fille soignent et continuent à répandre le bien autour d’eux… Un roman régionaliste tout comme "Paul, dans les pas du père" que j'ai lu à sa sortie.

- L'homme qui voulait vivre sa vie. (Douglas Kennedy). 

Avocat de Wall Street, Ben Bradfort, devrait être heureux de sa réussite familiale et sociale. Mais au contraire elle l’oppresse. Il a toujours rêvé d’être photographe. La découverte de l’infidélité de sa femme fait basculer sa vie. La seule solution qu’il envisage est de s’enfuir... Recommencer ailleurs et autrement sous une nouvelle identité. Le style de l’auteur est agréable, le suspense est au rendez vous, mais ce roman m’a mis mal à l’aise. En fait une grande partie de se livre repose sur le mensonge. D’autre part, devoir changer par deux fois d’identité c’est too much. Il n'a vraiment pas de bol ! Merci à Fleur de lin pour le prêt de ce livre.

potagerroir2012

 - Meurtres au potager du Roy. (Michèle Barrière) Tome 4.

1683, Louis XIV à confié à  La Quintinie  la gestion de son potager. Le Roi raffole des légumes primeurs. Son jardinier en chef et ses collaborateurs font tout pour en améliorer la production et satisfaire la gourmandise du Roi. Au potager du Roy et chez divers maraichers, la production de melon est complètement saccagée et des jardiniers sont assassinés. La Quintinie demande à Benjamin Savoisy de mener l’enquête. Elle va le mener de Versailles aux faubourgs de Paris mais aussi de la Hollande à l'Angleterre. Une belle et agréable découverte, un thème original très bien documenté, J’ai adoré trouver à la fin du roman le carnet des recettes de l’époque. Ce livre (que l’on m’a prêté) est le  quatrième de cette série  gastronomique. J’ai dans la foulée acheté les autres. 

intrigue2012

- Intrigue à l'anglaise. (Adrien Goetz).

Pénélope voulait être égyptologue mais c’est à Bayeux au musée de la tapisserie qu’elle est nommée ! De quoi se sentie punie… Elle est loin de se douter qu’elle va se retrouver au cœur d’une drôle d’histoire. Tout s’accélère avec l’agression de la conservatrice, le vol des morceaux de tapisseries que Pénélope vient de préempter à Drouot, et l’expertise qu'on lui demande sur la tapisserie… Est elle vraiment du XI ème siècle? Un début un peu long/lent, puis tout se met en place pour  donner un agréable roman distrayant.  C’est Moutaine qui m’avait donné envie de lire ce livre depuis un sacré moment.


09 août 2012

J'ai lu: Printemps 2012.

Peu de temps pendant ce printemps à consacré à la lecture. Malgré tout, deux des sorties jeunesse que j'attendais cet hiver sont arrivée entre mes mains.  

Oska4

 

- Cherub (Robert Muchamore) tome 10: Le grand jeu.

James et Lauren et huit de leurs camarades embarquent avec quarante soldats britanniques pour le camp d’entrainement militaire de Fort Reagan  aux Etats Unis. L'entainement qui s'y déroule cette fois  simulent une guérilla urbaine et l'équipe des britanniques y joue les méchants, parmi des milliers de figurants. Les ados de Chérub et leurs instructeurs sèment la pagaille à Fort Reagan, malmènent les Américains et finissent victorieux.  Ces derniers décident de recommencer la simulation mais cette fois sans James et l''instructeur chef de cherub qu'ils expulsent...

- Mortelles conjonctions. (Nathalie Rouyer).

Dans "Mortelles conjonctions" (suite de "Projet élimination" lu à l'automne 2010) nous descendons au niveau -6 (et même plus bas) de la base secrète du "Fort du Hackenberg ... Deux médecins spécialistes en génétique sont arrivés... Mais qu'est ce qui se trame dans l'aile médicalisée du souterrain? C'est ce que Michael Piqueur (capitaine en charge de la sécurité) , Edmonde (psychologue) et Bertrand (informaticien gaffeur) vont essayer de découvrir avec l'aide d'Iolhem qui a fuit la base et qui se sait traqué...

- Oksa Pollock (Anne Plichota et Cendrine Wolf) tome 4:   Les liens maudits.

Avec ce tome 4 nous découvrons enfin Edéfia … Oksa est intronisée "Gracieuse", et découvre l’immense travail qu’il lui incombe. Par moment elle se sent bien jeune et inexpérimentée face  à l’immensité de la tache. Accompagnée de ses amis, des créatures et  du peuple d’Edéfia la reconstruction bat son plein, même si l'ombre des félons plane régulièrement autour d'eux. D'autre part, il ne faut pas oublier les refoulés, pour eux le temps passe bien plus vite que sur  Edéfia. Oksa sait qu’elle est la seule à pouvoir sauver Gus et sa mère de la mort. Le portail doit s’ouvrir à nouveau !  Hélas, l’ouverture  va lui réserver une bien mauvaise surprise … les liens du sang  sont faussés!  Il  faut encore patienter un peu pour connaître la suite, le tome 5  serai prévu pour novembre 2012 au salon de Colmar. 

Posté par barbibouille à 19:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 mars 2012

J'ai lu: Hiver 2011/2012.

Cet hiver est un trimestre de non lecture.  Pas d'envie ni d'inspiration, alors que j'ai pourtant quelques livres dans ma PAL. Mais pour être honnête, j'attendais quelques sorties jeunesses :

palMars12

- Cherub tome 10 "le grand jeu"  prévu en poche pour le 4 avril 2012 (et non le 07 mars comme annoncé)

- Alex Rider tome 9 "le réveil de scopia" prévu  en poche lui aussi pour le 4 avril 2012.

- Oksa Pollock tome 4  "Les liens maudits" sorti le 11 mars 2012. Je dois aller jusqu'à la bibliothèque voir s'il y est arrivé. Mais j'en doute...

Et pour finir, j'espérai en ce début d'année un tome 7 d'Enola Holmes, mais aucune idée s'il va y avoir rellement un tome 7... En plongeant dans les "entrailles" de mon blog, j'ai vu que j'avais complètement oublié de vous parler ( à ce moment là ) du tome 6 d'Elona Holmes "Métro Baker street". Je l'ai pourtant lu dès sa sortie en février 2011. Il va falloir de je remédie à cet oubli car j'ai beaucoup aimé ce tome.

En attendant je vais quand même mentionner le livre commencé et abandonné (chose rare) ce trimestre.

- L'amour est une île ( Claudie Gallay ).

Ayant adoré "Les déferlantes" je pensais apprécier celui ci. En fait je n'ai pas réussi à en lire plus d'un quart en 6 semaines, je l'ai rendu à la bibliothèque sans aller au bout... Trop lent, trop moite, trop statique, je n'en pouvais plus d'attendre la fin de la grève des intermittents du spectacle du festival d'avignon 2003. C'était trop pour moi, j'aime les choses qui avancent, là je piétinais.

Posté par barbibouille à 18:14 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 décembre 2011

J'ai lu: Automne 2011.

Peu de temps libre cet automne, donc peu de temps pour lire. Malgré tout  je suis venue à bout de trois livres jeunesses  (dont le tome 3 d'Oska Pollock qui est mon coup de coeur du moment) et d'un policier islandais.

neige19dec11

19 décembre 2011 (avant 8h00).

- Les aventures Alex rider (Anthony Horowitz) tome 7: Snakehead.

A peine revenu sur terre à la suite de la mission Arkange, Alex se retrouve embringuer dans une opération australienne qui cherche à infiltrer une filière d’immigration clandestine. Il  accepte ce marché pour approcher une personne qui connaissait ses parents… Sa soif de vérité sur leur disparition est plus forte que les conseils de Jack… mais franchement il aurai mieux fait de l’écouter ! Snakehead est à lire dans la foulée d’Arkange.

 -  Les aventures Alex rider (Anthony Horowitz) tome 8: Les larmes du crocodile.

Alex reprend  avec plaisir sa vie de collégien londonien, jusqu’au jour où il doit visiter avec sa classe un laboratoire qui cultive et travaille sur des plantes transgéniques. Le MI6 profite de cette occasion pour lui demander un petit service… Alex  trop curieux poursuit  seul ses investigations et  se fait enlever. Il sait que le MI6 a perdu sa trace, mais il doit agir pour contrecarrer un fou qui s’apprête à empoisonner la planète.

 - Oksa Pollock (Anne Plichota et Cendrine Wolf) tome 3: Le coeur des deux mondes.

La terre va mal. Oska et ses compagnons fuient Londres pour se mettre en sécurité et préparer le retour vers Edéfia. Mais comment trouver le portail ? Que se passera t-il quand ils l’auront trouvé ? De toute manière ils n’ont plus le choix, Oska et certains de ses compagnons sont en danger de mort. Même si le prix à payer est élevé il faut s’unir avec les félons pour sauver Edefia, le Cœur du Monde. Un troisième tome avec beaucoup plus d’action qui m’a tenu en haleine avec ses nombreux rebondissements et ses personnages humains ou magiques aux personnalités riches. Un superbe moment de lecture… Le plus terrible est d’attendre  (début ?) 2012 pour la sortie du tome 4.

 - L'Homme du lac (Arnaldur Indridason).

Enchaîner " l’homme du lac" après " oska pollock " n’est  peut être pas la meilleur idée que j’ai eu. J’ai trouvé le début de ce roman (que j’avais pourtant envie de lire depuis un bon moment) lent et plat, je m’attendais à plus d’action… C’est à partir de la moitié du livre que j’ai commencé a apprécié Erlendur et ses compagnons de la police islandaise.  Leur fouille dans l’histoire des années 1960, leur a permis de retrouver la piste de l’homme du lac, dont ils finiront par découvrir l’identité…Suspense jusqu’au bout puisque je me suis trompée sur l’identité du squelette.

05 octobre 2011

J'ai lu: Eté 2011.

Dans mes lectures de ce trimestre, pas de nouveauté coté jeunesse, puisque j'ai juste continué des séries entamées. Coté "lectures adultes"  j'ai rencontré de belles d'héroïnes grâce à mes  échanges. Mon seul achat de l'été: Le dernier poche de Ken Follet (que j'ai dailleur déjà échangé) .

  

- Oksa Pollock (Anne Plichota et Cendrine Wolf) Tome 2: La forêt des égarés.

Rien en va plus, tout s'accélère pour Oksa, son ami Gus à disparu. Pour le  retrouver, une partie des "sauve qui peut" (et quelques petits personnages magiques) doivent passer dans un monde parallèle.  Là ils doivent affronter nombres d'épreuves. Les caractères et les pouvoirs  magiques des personnages se révèlent au fur et à mesure des obstacles rencontrés. Oksa a besoin de l'aide de toutes les bonnes volontés, qu'elles soient d'Edéfia ou simple mortel. A leur retour dans la réalité,  les difficultés ne s'arretent pas, car là aussi les choses se déchaînent. La quête d’Edéfia est urgente, la terre est  en danger. Je n'aurai pas trop à attendre pour lire la suite, la bibliothèque a déjà le tome 3 et le tome 4 sort en mars 2012. Ouf !oksa2

- La petite maison dans la prairie. (Laura Ingalls Wilder) Tome 8: Les jeunes mariés.

 Ce 8ème et dernier tome raconte les trois premières années de mariage de Laura et Almanzo, la naissance de Rose, leurs déboires agricoles, leurs soucis de santé. Ce livre est moins romancé, plus brut  puisqu'il n'a jamais été achevé (écrit vers 1950), il a été retrouvé dans les papiers de Laura. C'est avec regrets que j'ai quitté cette famille à la fin de ce tome... mais il existe une suite... "On the Way Home" que Rose a fait paraitre  ... il faut juste réviser son anglais puisque n'existe qu'e dans cette langue! 

lecture-ete11

- Derrière les lignes ennemies, une espionne juive dans l'allemagne nazie. (Marthe Cohn).

Ce livre autobiographique raconte la vie de Marthe pendant l'occupation. Marthe est une petite jeune femme blonde, qui parle l'allemand parfaitement. Elle est obligée, avec sa famille, de fuir Metz, puis Poitier  se déplaçant à mesure de l'avancée Allemande... elle est juive. Pendant ces dures années, elle ferra tout son possible pour continuer à vivre normalement,  elle reprendra ses études d'infirmière, s'engagera dans l'armée, s'occupera d'interrogatoires puis deviendra espionne derrière les lignes ennemies où elle bravera nombreux dangers. Marthe la courageuse recevra en 1999 la médaille militaire. Un témoignage à faire lire aux jeunes qui étudient cette période en histoire.

- Le scandale Modigliani (Ken Follet). 

L'existante d'un modigliani inconnu a été éventée...  Une jeune étudiante en histoire de l'art, un marchand de tableaux, un galeriste, une actrice, et deux faussaires (j'espère n'avoir oublié personne) spéculent sur ce tableau et se lancent à sa recherche. Le dénouement  de cette aventure reste totalement inatendu jusqu'a qu'au bout.
Ce n'est pas le premier Ken Follet que je lis ("les piliers de la terre, le "troisième jumeau" ) et une fois de plus je me suis régalée. Ce livre est gai, vif, la construction est originale.

- Labyrinthe (Kate Mosse). 

De l'histoire, des énigmes,   un livre pour me plaire. Mais au début  j'ai été un  peu décontenancée par l'alternance entre présent et passé car je n'en voyais pas le but ... et petit à petit je suis entrée dans l'aventure présente mais surtout historique grace  à Alaïs et Alice liées par le passé dans le présent. Et puis il est question des cathares, de Montségur et du Graal... un superbe cocktail pour faire de ce roman un polar passionnant. C'est Shouna qui m'a offert ce livre lors d'un échange.

20190829_115657

- Les aventures Alex rider (Anthony Horowitz) tome 6: Arkange.

A là fin du tome précédent, on laisse Alex pour mort...  On commence  celui ci avec Alex sur un lit d'hopital, où il est soigné. Il désire reprendre une vie normale, tourner la page de l'espionnage. Mais par un "mauvais hasard", il est enlevé par "force trois" (un groupe de terroristes)  à la place du fils d'un milliardaire. Une fois de plus, tout dérape à l'instant où Alex accepte de partir en vacances avec  Drevin (le milliardaire) et son fils. Il espère prendre une semaine de repos... Je ne divulguerai rien de la suite, mais attendez vous à un scénario plus fou que dans un James Bond!


15 juillet 2011

J'ai lu: Printemps 2011.

J'ai passé une grande partie du printemps, à suivre les pérégrinations et aventures de le famille Ingalls. Les écrits de Laura m'ont fait voyager et  découvrir la vie  des pionniers de l'ouest américain. Une  vie simple mais  heureuse et bien remplie.

100% de lectures jeunesse  cette saison!

lecturesprintemps2011

 - La petite maison dans la prairie. (Laura Ingalls Wilder) Tome 2: Au bord du ruisseau.

Après un long voyage en chariot depuis la maison en territoire indien, à travers le Kansas, le Missouri, l'Iowa, et une partie du Minnesota, la famille achete un terrain et une maison troglodyte (creusée dans la berge du ruisseau Plum) en attendant la construction de la belle maison en planches. C'est une nouvelle étape dans leur vie de fermiers. Ils ne sont plus isolés comme jusque là et Laura découvre l'église du dimanche, la ville (Walnut Grove), l'école (située à 4 km)  et s'est aussi à cette époque qu'elle rencontre pour la première fois Nellie Olson.  Ca aurai pu être une période d'abondance si les sauterelles, n'avaient pas tout ravagé... le père est obligé de partir travailler à l'est à 200km.

- La petite maison dans la prairie. (Cynthia Rylant) Les années oubliées.

Ce livre ce glisse entre le tome 2 et 3 des écrits de Laura, le style est différent mais est inspiré d'un cahier inédit de Laura. Après les ravages des cultures par les sauterelles la famille quitte les berges du ruisseau Plum pour s'installer en ville à  Burr Oak. Le père travaille dans un hôtel.

 - La petite maison dans la prairie. (Laura Ingalls Wilder) Tome 3: Sur les rives du lac.

C'est ce tome qui m'a fait comprendre le style des écrits de Laura Wilder.  Sa façon de faire une description "vivante" des choses et des lieux. Elle écrit comme elle décrivait à Marie la vie que celle ci ne pouvait plus voir. Marie vient de perdre la vue suite à la scarlatine, Laura lui fait ce qu'on appelle aujourd'hui de l'audiodescription. Laura a 13 ans, elles partent toutes en train rejoindre Mr Ingalls qui travaille, depuis quelques mois, à la construction du chemin de fer.  Ils passent l'hiver au bord du lac d'Argent, et cherchent aux environ de De Smet  une concession qu'ils espèrent faire prospérer.

lectureprintemps2011

Les tomes 2 et 3 prétés par Sophie.

- La petite maison dans la prairie. (Laura Ingalls Wilder) Tome 4: Un enfant de la terre.

Un tome entièrement dédié à la jeunesse d'Almanzo Wilder (futur mari de Laura) et à sa famille. On y découvre la vie, les travaux, l'éducation des enfants  à cette époque dans une ferme prospère.

- La petite maison dans la prairie. (Laura Ingalls Wilder) Tome 5: Un hiver sans fin.

L'hiver dans la région de De Smet s'annnonce exceptionnel et il l'ai. Les conditions de vie  sont extrême, mais la famille habituée à la rigueur et grâce à son savoir faire saura surmonter le froid et la faim.  Par moment  je me suis demandée s'ils en sortiraient  tous indemne! 

- La petite maison dans la prairie. (Laura Ingalls Wilder) Tome 6: La petite ville dans la prairie.

La famille Ingalls passe la belle saison sur la concession, mais vu la rudesse de l'hiver précédent ,ils choisissent par prudence de passé l'hiver en ville à De Smet. Laura et Carrie peuvent aller à l'école chaque jour et Marie part au collège pour aveugle. Laura se fait beaucoup d'amis (on retrouve la fameuse Nellie qui est une nouvelle arrivante à De smet) et commence a apprécier le vie de la ville.  

- La petite maison dans la prairie. (Laura Ingalls Wilder) Tome 7: Ces heureuses années.

Laura n'a pas 16 ans quand elle obtient son certificat pour enseigner. Une autre vie commence pour elle... Entre les semaines à l’école loin de la maison, les week end chez ses parents, les trajets et promenades avec les chevaux d’Almenzo, les petits boulots de coutures, la vie de Laura est heureuse et bien remplie. Ce sont réellement de belles et heureuses années pour la jeune femme qu’elle est devenue. 

- Les aventures Alex rider (Anthony Horowitz) tome 5: Scorpia.

Alex veut comprendre depuis la fin de sa  précédente mission qui est Scorpia et quel rapport cela a avec lui. L'occasion lui est donné d'aller à Venise, il va y enquêter et trouver une partie des réponses. Scorpia est la plus grande organisation criminelle du monde... pourquoi en est il connu? Des cinq premiers, ce tome est mon préféré.

- Cherub. (Robert Muchamore) Tome 9: Crash.

La 9 ème mission de la série est déclanchée suite à une catastrophe aérienne au cours de laquelle disparaissent plusieurs membres de la famille de Mac (ancien directeur). C'est Lauren (la soeur de James) qui est envoyée sur le terrain pendant que James effectue un stage obligatoire en entreprise pour préparer  sa sortie de Cherub. La chance est contre lui puisque c'est dans un fast food qu'il doit passer deux semaines! Bien évidement même dans ce cas il est capable de se mettre dans une mauvaise posture. Lauren pendant ce temps boucle sa mission. Les chapitres alternent entre la mission de Lauren et le stage de James. A mon goût c'est un tome lent par rapport aux autres,  peut être une charnière voulue? 

- Oksa Pollock (Anne Plichota et Cendrine Wolf)Tome1: L'inespérée.

Premier livre loué à la bibliothèque où je me suis inscrite en mai...  Peu de livres intéressants dans la section jeunesse,  mais quand j'ai vu qu'il y avait le tome 1 d'Oksa je ne me suis pas fait prier pour l'emprunter vu les critiques lues et entendues!

Oksa  collégienne de 13 ans découvre un soir, qu'elle est capable de déclencher des phénomènes étranges. Secouée par cette découverte elle se confie à sa grand mère, qui est obligée de lui confier les origines secrètes de la famille Pollock. Ils viennent simplement d'Edéfia, un monde parallèle /invisible de la Terre. Oksa n'est autre que l'Inespérée, la futur reine, la "clé"  qui permettra aux rescapées d'Edéfia d'y retourner. Le bien et le mal s'affrontent (il n'y aurai pas d'histoire sans cela), la magie s'en mêle ainsi que des plantes et des petits personnages amusants. Une ambiance de lecture agréable et moderne (pour le moment moins noir que dans HP), des personnages pleins d'humour. En bref,  je crois que je viens de tomber dans la Pollockmania!

~~~~

Pour finir ce long message une photo du livre que j'ai "oublié" dans un train fin juin ...

Bon voyage!

livrelibre2

Livre lu au printemps 2010.

27 avril 2011

J'ai lu: Hiver 2010/2011.

Un trimestre de lectures diverses.

J'ai continué des séries jeunesses commencées, je me suis intéressée à deux femmes au destin étonnant mais surtout je suis tombée sous le charme des écrits de Laura Ingalls Wilder...  Je vous vois déjà sourire derrière vos écrans...

hiver2010_2011

- Les aventures Alex rider (Anthony Horowitz) tome 4: Jeu de tueur.

Sur les quatre tomes lus, c'est le premier qui a des situations un peu plus proche de la vie d'ados,  bien que... (une pop star, inventeur d'une nouvelle console de jeux cherche à s'emparer d'air force one pour mettre la main sur les codes de mise à feu des missiles nucléaires... etc). Cette série n'est pas la préférée de mon fils (ni la mienne), mais elle le change de ses lectures scolaires. Je continue à lire tant que ça rentre dans la maison...

- La petite maison dans la prairie. (Laura Ingalls Wilder) La petite maison dans les grands bois.

Avant d'habiter dans la prairie, la famille Ingalls habitait une petite maison de rondins dans les bois du Winconsin. Marie et Laura n'étaient que des petites filles de 6 ans et 5 ans, Carrie n'était qu'un bébé.  La nature généreuse subvenait à leurs besoins et l'habilité des parents leurs permettaient de vivre en complète autarcie. Une vie rude, simple mais heureuse.

- La petite maison dans la prairie. (Laura Ingalls Wilder) Tome 1.

Dans les grands bois de plus en plus de monde s'installent. Le papa de Laura décide donc de partir dans l'ouest vers les grandes prairies du Kansas, en territoires indiens. Après des mois d'un périlleux voyage, ils s'intallent dans un endroit qui semble parfait. Après beaucoup de travail, ils vivent dans une confortable maison de rondin  qu'ils ont construite. Ils ne manquent de rien, la vie est agréable même  si les loups et les indiens leur font quelques frayeurs ...  le seul hic, ils se sont installés 5 km trop loin dans le territoire indien et les soldats vont les expulser. Sans attendre le père décide de partir. Le chariot est attelé,  la matériel chargé, ils quittent la maison de rondin et partent vers de nouvelles aventures.

- Carnets de la passagère. (Alain Louyot)

Ce roman commence en 1926 par la prédiction de l'étrange coiffeur du SS Majestic de la White Star à Sylviane. Qui est elle vraiment? Cette jeune femme voyage sous un faux nom... Alain Louyot septième enfant de cette étonnante passagère, nous raconte la vie incroyable de sa mère. Un livre qui se lit d'une traite tant la vie pleine de rebondissement de cette femme, de cette héroïne devrai je dire, est prenante. Bref un beau destin de femme. Merci maman de m'avoir prêté ce livre.

 - Cherub. (Robert Muchamore) Tome 8: Mad Dogs.

La guerre des gangs  fait rage à Luton, les Mad Dogs sont les plus redoutables. Des agents de cherub s'infiltrent, l'un d'entre eux est gravement blessé, James est envoyé en renfort et retrouve les lieux de sa deuxième mission  et  certains protagonistes de l'époque.  Le danger est permanent, l'issue de la mission est loin d'être aussi positif qu'espéré. C'est avec plaisir qu'on voit les personnages évoluer, James mûri, pour d'autres les punitions tombent, l'humour et la solidarité sont toujours là. Un très bon tome qui ne laisse pas une minute de répit. Mais quand est ce que sort le prochain en poche?

- En selle. (Christine Féret-Fleury, Geneviève Lecourtier) Tome 22 : Rendez vous à Lamotte.

Lamotte, la grande messe du monde de l'équitation. Lieu d'exellence, lieu de paraître, certains ferraient n'importe quoi pour décrocher leur sélection au championnat de France ... c'est ce que Luc va malheureusement faire! Comme toujours un sujet de fond sérieux est abordé, mais cette fois on ne termine pas avec un happy end ...  Un tome trop court.

- La lionne du boulevard. (Alexandra Lapierre).

Cet automne, j'avais beaucoup aimé le dernier roman d'Alexandra Lapierre. Cet hiver  j'ai eu envie de découvrir une autre personnalité étonnante sorti de l'oubli par la même auteur. Céleste jeune grisette veut et fait tout pour sortir de sa condition. Malgré des hauts et des bas  que la vie lui réserve, elle gére son "entreprise" avec génie et devient une femme riche et incontournable. Dans le tout Paris de son époque, on ne parle que d'elle.

- Enola Holmes (Nancy Springer) tome 6: Métro Baker Street.

Voir résumé et critiques ici.

06 janvier 2011

J'ai lu: Automne 2010.

Du XVIII ème, au XVIII ème. D'une Elizabeth à une autre Elizabeth.

Un pur hasard.

luautomne2010

- L'excessive. (Alexandra Lapierre).

C'est lors du salon littéraire régional que j'ai entendu parler de ce livre. Le destin  extraordinaire d'Elizabeth Chudleigh, jeune fille de la petite noblesse, à piqué ma curiosité. Comment une femme du XVIII ème siécle a pu avoir autant d'influence? Elle fut la protégée du roi d’Angleterre et l’amie de l’impératrice de Russie Catherine II. Un vie incroyable pour une femme de cette époque qui m'a tenu en haleine jusqu'à la fin.

- Conspiration 365 (Gabrielle Lord) Octobre.

- Conspiration 365 (Gabrielle Lord) Novembre.

- Conspiration 365 (Gabrielle Lord) Décembre.

Le dernier trimestre de la folle année de Cal est toujours aussi agréable à lire, les rebondissements nous tiennent toujours en haleine, l'amitié reste et sera la plus forte. L'hypothèse envisagée avec le tome de septembre se révèle être la bonne, mais ce n'est vraiment que dans les toutes dernières pages qu'elle se confirme. J'ai juste été déçue par l'épilogue  trop léger qui se termine trop vite, j'aurai aimé en savoir plus. Mais je ne regrette aucunement ces 12 mois de lecture. Si c'était à relire, je le ferai d'une seule traite en prenant des notes. 

- Cherub (Robert Muchamore) tome 7: A la dérive.

A la dérive est vraiment un tome fort et  prenant par son suspens. James se trouve en perdition  abandonné et doublé par les adultes qui l'accompagnent. Il ne doit son salut qu'à son entraînement. De retour au campus, il cherche à connaître la vérité sur cette mission qui a failli tourner à la catastrophe. Son avenir à Cherub est peut être compromis, cette mission est un tournant dans sa vie... malgré quelques entorses au règlement la volonté qu'il met  pour élucider cette affaire font de lui un T-shirt noir. Ce 7ème tome est mon préféré, mais avant il faut vraiment lire les premiers.

 

- Projet élimination. (Nathalie Rouyer) aux éditions Rebelyne.

Ce livre a été pour moi une découverte bien agréable ( livre prêté par ma mère ). Projet élimination est une aventure régionale, quand on connaît les lieux c'est encore mieux. On peut visiter les forts de la ligne Maginot mais personne ne sait ce qu'il s'y passe vraiment... alors pourquoi pas! Un complot  scientifique dont j'attends impatiemment la suite. Un super moment  de lecture. A découvrir.

- Une mort sans nom. (Patricia Cornwell).

Ce n'était peut être pas par celui ci qu'il fallait commencer (puisque c'est le numéro 3 d'une trilogie),  mais j'ai découvert le trio formé par la médecin légiste Kay Sarpetta et les deux policiers Marino et Wesley, grâce au prêt de  ce livre par  ma collègue. Une enquête pleine de suspense, sur un meurtre  horrible dont le décor est central park sous la neige. Je ne laisserai rien échapper de cette histoire très prenante, juste qu'au  final le docteur Kay Scarpetta  trouve l'identité de l'inconnue de central park.

- Les gentlemen de la nuit. (Béatrice Nicodème). 

Emmyne m'a fait il y a quelques semaine une surprise en m'offrant ce nouveau titre des éditions Gulf stream. Au XVIII ème, sur l'île de  Wight une économie parallèle s'est développée (comme sur beaucoup d'îles et de côtes), celle des contrebandiers. Ils sont surveillés par les douaniers, mais des  prises répétées font penser qu'il y a un traite parmi eux. Elizabeth (fille du chef du groupe) en est persuadée. Aidé du jeune Thomas (fils du médecin), ils tendent un piège et démasquent le fourbe. Un très bon moment de lecture dans un style que j'aime.

07 octobre 2010

J'ai lu: Eté 2010.

- Les déferlantes. (Claudie Gallay).

Quand Moutaine m'a offert ce roman,elle savait très bien ce qu'elle faisait. Ça a été ma plus belle lecture de l'été, et même de l'année. Je suis entrée dans ce roman comme si j'avais franchi la porte d'une maison familière... c'était comme rêver éveillée et y trouver mes souvenirs. Un style d'écriture qui peut dérouter mais qui colle parfaitement à l'ambiance de la Hague. Un livre que je ne peux que garder et relire. Les déferlantes m'ont emportées, transportées, un tour de force que même " avec vue sur la mer " ou " les trois vies de Babe Ozouf " n'ont pas réussi à ce point...

deferlantes

deferlantes08_2010

Août 2010.

- J'ai épousé un inconnu. (Patricia Mac Donnald).

Une lecture de jours de pluie. Une impression de déjà lu (et pourtant ce n'est pas le cas). Un  roman policier  délassant qui m'a permis de faire une transition, mais dont je n'ai pas vraiment  apprécié le style d'écriture de l'auteur.

 - Le marteau de Thor. (Patrick Weber).

Ce cadeau  d'Emmyne (que j'avais moi même offert mais pas lu) m'a permis de me plonger  dans l'univers des drakkars et des viking.  Ce roman  historique et policier (normalement destiné à la jeunesse) nous tient en haleine jusque dans les dernières pages. Nous y suivons Kern, le jeune héros du IX è siècle dans la vie et les traditions d'un village viking de cette époque. Un super moment de lecture qui m'a permis de  découvrir que les drakkars  sont en fait des langskips.

- La soupe aux choux. (René Fallet).

Une re lecture d'été. J'ai lu pour la première fois ce roman pendant l'été 1980 (le film n'est sorti qu'en 1981). J'avais beaucoup plus ris  la première fois, mais malgré tout j'ai passé un agréable moment de lecture  même si le scénario est archi connu.

- Conspiration 365 (Gabrielle Lord)  Septembre.

Le tome de septembre a été aussi sympathique à lire que les précédents, d'autant plus qu'un heureux événement  vient remonter le moral de Cal.  L'aide  de ses amis est de plus en plus présente, mais je continue à me demander si ce sera suffisant pour arriver au bout de cette énigme. Plus que trois mois, je commence a envisager une nouvelle hypothèse...

10 septembre 2010

J'ai lu: Printemps 2010.

Malgré les occupations printanière au jardin, coté lecture j'ai réussi à lire quelques romans.  Une fois de plus une grande partie consacrée à la lecture jeunesse. Beaucoup d'agréables moments...

ete2010

 

- Le mec de la tombe d'à coté (Katarina Mazetti).

J'ai reçu ce roman lors du dernier échange  fait avec Azélie. Une  première moitié de roman que j'ai beaucoup apprécié et lu d'une traite. Une seconde moitié où j'ai traîné les pieds. Le style est pourtant très agréable,  j'ai beaucoup aimé l'idée du même fait raconté par chaque personnage mais le fait que chacun campe sur ses idées m'a déçus. Deux mondes trop différents pour se comprendre, trop d'incompréhensions entre l'intellectuelle et l'agriculteur...  bref exactement comme dans la réalité.

- Enola Holmes (Nancy Springer) tome 5: L'énigme du message perdu.

Dans ce tome, Nancy Springer mêle à son roman un personnage historique, (Florence Nightingale) qui, comme Enola,  désire l'émancipation des femmes de cette époque. Du  très bon Enola Holmes comme j’aime et que j'espère retrouver dans les prochains tomes... l'impatience m'a gagné  à la fin de cette histoire car elle nous laisse espérer des changements pour le tome 6 .

- Cherub (Robert Muchamore) tome 6: Sang pour sang.

Sous prétexte de sauver  des animaux de laboratoire un groupe  d'extrémistes est prêt à tout pour arriver à ses fins...  oeil pour oeil, dent pour dent, sang pour sang... Une mission  risquée, pour notre groupe d'ados infiltré. Un sujet dans l'air du temps, un très bon tome qui nous laisse imaginer des changements à cherub puisque un nouveau directeur est choisi.

- Les aventures Alex rider (Anthony Horowitz) tome 3: Skeleton Key.

Je persiste, et je suis déçue. Alex reste le meilleur agent qu'il puisse exister à l'ouest, un thème  (un ex militaire de l'est veut dominer le monde) vu, lu et revu   ... dommage, si c'était moins caricatural ce  serai sympa.

- Conspiration 365 (Gabrielle Lord) Mai.

- Conspiration 365 (Gabrielle Lord) Juin.

- Conspiration 365 (Gabrielle Lord) Juillet.

- Conspiration 365 (Gabrielle Lord)  Août.

Déjà 8 mois que Cal enquête, 8 mois que Cal  échappe à la conspiration. Il a 16 ans et est toujours vivant, mais vu l'ampleur de la  l'énigme qu'il doit résoudre j'ai  parfois de gros doutes.  Heureusement ses amis le soutiennent envers et contre tout.

- Alice au pays des merveilles (Lewis Carroll).

Je ne connaissais pas ce conte, j'ai donc corrigé ce manque à mon éducation littéraire en achetant la version poche d'Alice. Ce récit n’a  pas pris une ride, je le trouve totalement intemporel. J’ai souvent souri sur des dialogues loufoques et sur les mots valises… J'ai beaucoup aimé et je suis persuadée que Lewis Carroll  connaissait la dyslexique …