06 octobre 2019

J'ai lu: Hiver 2018/2019.

Mes lectures de l'hiver dernier.

_ Noël à la petite boulangerie. (Jenny Colgan).

Ce troisième tome de la petite boulangerie se passe pendant la saison hivernale. Chacun fait des rêves pour le réveillon de Noël. Poly elle, ne pense qu'au petits pains et autres douceurs qu'elle fabrique avec passion pour cette fête. Mais hélas quelques tempêtes vont faire trembler, aussi bien l'ile que sa vie. Au final Noël va être très spécial, voir mouvementé. Un tome  qui est un peu moins léger que les précédent mais qui fini bien.

Livre prête à ma collègue puis ensuite déposé dans la boite à livres du travail (qui n'y est pas resté longtemps).

Pour revoir le tome 1 et le tome 2.

petite_boulangerie3

_ Sidney Chambers et le problème du mal. Les mystères de Grandchester. (James Runcie).

Avec ce troisième tome (tome 1 et tome 2) nous découvrons Gantchester au début des années 1960. Sydney Chambers est marié avec Hildegarde et va être bientôt papa. Comme souvent le pasteur se trouve impliqué dans de nouvelles enquêtes. Particulièrement quand un meurtrier prend pour cibles des membres du clergé, ou lorqu'il est présent au musée de Cambridge  alors que le vol d'un Sickert est perpétré. Sidney, malgré lui, participe avec son chien, au tournage d'un film alors qu'un acteur meurt noyé... Puis en hiver 1963, alors que sa femme est sur le point d'accoucher, on fait appel à lui pour résoudre avec douceur le vol d'un bébé à la maternité. Comme lors des précédents tome, une ambiance très anglaise comme j'aime.

sydney_chambers2019

 

Posté par barbibouille à 10:18 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,


23 août 2019

Boite à lire #5

Si vous êtes de passage ou en vacances à Saint Vaast la Hougue, si une envie de lecture vous prend, une bibliothèque gratuite est à votre disposition à deux pas du port. Elle est vraiment très accessible, il y a même un parking  juste à coté.

boite_LIVRES05 SEPT18

Boite à livres, place du général de Gaulle.à Saint Vaast la Hougue.

5 septembre 2018.

Pour ma part j'utilise parfois celle de la capitainerie du port à Cherbourg.

Posté par barbibouille à 18:52 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 mai 2019

J'ai lu: Automne 2018.

_Une saison à la petite Boulangerie. (Jenny Colgan).

Polly installée et bien intégrée dans son île travaille à la boulangerie du village. Chaque jour elle régale les habitants avec son bon pain puis rentre retrouver son chéri au phare où elle habite. Le jour où la propriétaire de la boulangerie décède Polly comprend que son équilibre va être un peu chamboulé. C'est peu dire, puisqu'elle se retrouve licencié... Battue par les flots l'île résiste. Polly va faire de même.

Livre reçu dans ma boite aux lettres fin septembre, offert par une cousine à qui j'ai fais découvrir "la petite boulangerie" et déposé dans la boite à lire du travail.

petite_boulangerie

Posté par barbibouille à 18:26 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

26 avril 2019

J'ai lu: Eté 2018.

Comme j'ai passé de bons moments en 2017 avec "Demain j'arrete" et "Complètement cramé",  pour l'été 2018 je n'ai pas hésité à choisir d'autres titres de cet auteur.

 

_ Et soudain tout change. (Gilles Legardinier).

Camille, Léa, Axel, Léo amis depuis la plus tendre enfance sont avec leurs copains de classe à quelques mois du bac. Ils forment une joyeuse bande insouciante, imaginative voire loufoque. A la fin de l'année leurs chemins vont se séparer, ils doivent faire des choix d'orientation, c'est compliqué à vivre... mais c'est sans compter sur le destin qui leur prépare une mauvaise blague! Avec l'énergie de leur âge, leur humour à toute épreuve, leur envie de vivre et leur amour, ils vont traverser le pire et se reconstruire  pour pouvoir continuer. Tout au long du roman,  sur une même page il est possible de passer du rire aux larmes, mais la vie reste la plus forte. Un roman qui ne laisse pas indiffèrent.

Livre trouvé dans l'arbre à livres du travail et déposer dans celui de la capitainerie  du port de Cherbourg.

 tout_change

 

_ Quelqu'un pour qui trembler. (Gilles Legardinier).

Thomas médecin humanitaire vit en Inde depuis une vingtaine d'années. Il est bien intégré dans cette vie simple au service des autres. Son univers est chamboulé lorsqu'il découvre qu'il a une fille de vingt ans. Il décide de rentrer en France. Il est embauché comme directeur d'une maison de retraite dans la ville où vit la jeune femme. Arriver dans la vie de son enfant quand  celui ci a vingt ans est légèrement compliqué. Toute la maison de retraite lui apporte son aide. Filatures, stratagèmes tout est bon pour cette équipe déjantée!  Qu'importe, au final, la seule chose qui compte sont les retrouvailles d'un père et de sa fille. Un très bon moment de lecture avec évidement des situations comiques.

Livre prêté par une cousine.

 pourqui_trembler

 

 _Le pays du nuage blanc. (Sarah Lark).

Héléne et Gwyneira se rencontrent sur le bateau qui les emmène vers la Nouvelle Zélande. L'une est préceptrice, l'autre  cadette d'une famille d'aristocrates dont le destin a été joué aux cartes. Elle doit épouser l'héritier d'une grosse famille d'éleveur de moutons. Héléne, quant à elle n'a pas trop d'informations sur son futur mari, lui aussi est éleveur de moutons. Les deux jeunes femmes se lient d'amitié pendant la longue et dangereuse traversée. Leurs rêves et leurs espoirs sont immenses, à la taille du nouveau pays dans lequel elles espèrent prendre leur place de femmes, d'épouses. Dès l'arrivée en Nouvelle Zélande, les illusions tombent. Les épreuves sont nombreuses, aussi bien à cause des conditions de vies, que de leurs époux mais leur volonté et leur amitié restera sans faille.

Ce gros pavé historique (755 pages) m'a occupé un bon moment. J'ai découverte par cette lecture la triste réalité du recrutement de jeunes femmes pour le peuplement de la Nouvelle Zélande vers 1850. Livre offert par une cousine et prêté à une autre cousine.

 nuage_blanc

 

 _ La Petite Boulangerie du bout du monde. (Jenny Colgan).

Polly quitte Plymouth et son conjoint suite à la faillite de leur entreprise. Avec peu de moyen elle s'installe dans une petite île de Cornouailles à la route submersible. Elle est là pour se reposer, faire le point  et s'adonner à sa passion du pain en attendant de trouver une solution. De rencontre en rencontre elle se lie d'amitié avec les îliens aux plaisir simples. Une vie différente commence, le début d'une nouvelle vie...

Livre prêté par ma collègue.

petite_boulangerie

Posté par barbibouille à 18:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 avril 2019

Boite à lire #4

Sur la placette ,entre la gare et le magasin de madeleines, sous le marronnier, cette boite à livres est idéalement située. C'est une des cinq boites à livres de Liverdun.

LIVERDUN_LIVRES

Boite à livre, place de la gare Liverdun, 17 avril 2019.

Posté par barbibouille à 22:47 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,


30 septembre 2018

Septembre sous le soleil.

Septembre arrive à sa fin. L'été et les vacances se sont bien prolongés mais depuis le jour de l'automne la fraîcheur est vraiment arrivée (0,5°à 6h40 le 26). Je n'ai pas vu le temps passer! Pour se souvenir, inventaire à la Jacques Prévert: De bonnes promenades, un joli voilier, le pont tournant tourné et le spectacle qui va avec, des bains de mer dans "ma piscine", une coupe de cheveux par ma copine, un escalier gris ardoise. Un anniversaire de mariage et la planification des prochaines vacances au ski, une boite de 1kg de pâté pour un gourmand, des frites belges et du soleil chaud. La taille des arbres cassés et la perte des lunettes du tailleur d'arbres (toujours pas retrouvées), des pommes qui tombent, qui tombent, des pêches et des figues à profusion et la confiture qui va avec, une tomate de 412g,  des potimarrons au four, des recherches généalogiques avec mon cousin (c'est pratique internet pour réduire la distance), un livre dans la boite aux lettres et un anniversaire... 85 ans ça se fête!

 pracine2018

 25 ans dinan09_18

 givet09_18

tomate2018

1931safi figues2018

petite boulangerie

potimarron

bagenel

"Piscine", 6 septembre 2018.

Anniversaire mariage, Marspich 9 septembre 2018. Collégiale Notre Dame de Dinant, 11 septembre 2018.

Tour Victoire et port sur la Meuse, Givet 11 septembre 2018.

Tomate du jardin, 22 septembre 2018.

Photo archives familliale. Confiture de figues, 22 septembre 2018.

Future lecture, 26 septembre 21018.

 Potimarrons au four, 26 septembre 2018.

Col des Bagenelles, 30 septembre 2018.

PS: Instantanées faites au téléphone portable.

18 juillet 2018

J'ai lu: Eté 2017.

Je traîne, je repousse de semaines en semaines mon article et au final, j'ai bientôt un an de retard pour publier les lectures de mon été 2017...

_ Demain j'arrete! (Gilles Legardinier).

Je crois que comme Julie, si mon voisin c'était appelé Ricardo Patatras j'aurai été curieuse de le rencontrer... mais de là à mettre ma main dans sa boite aux lettres, NON. La jolie histoire d'une gaffeuse au grand coeur capable de choses incroyables pour ne pas perdre l'inconnu Ricardo Patatras.  Merci à toutes les deux pour ce moment de lecture rafraîchissant (dans tous les sens), savouré les pieds en éventails sur le canapé pour récupérer des chaudes journées de juillet.

Titre vu chez Sophie, livre prêté par ma collègue.

 demainjarrete

 

 _ Sydney Chambers et les périls de la nuit. Les mystères de Grandchester. (James Runcie).

Sydney Chambers le pasteur / enquêteur de Grantchester est de retour (le premier tome). En compagnie de son labrador et de l'inspecteur Keating il va mener six nouvelles enquêtes toutes aussi différentes les unes que les autres. Cela va de l'empoisonnement d'un joueur de cricket à l'incendie du studio d'un photographe. On découvre aussi l'ambiance de Cambridge (où Sydney a étudié) et de Berlin, lors d'un voyage pour rendre visite à Hildegarde (rencontrée dans le précédent tome), alors que le mur de Berlin est en pleine construction... Une ambiance toujours très british, une lecture toujours aussi agréable. 

  sydney_perilnuit

 

_ Complètement cramé! (Gilles Legardinier).

Andrew Blake, chef d'entreprise anglais, quitte sur un coup de tête son entreprise et  son pays. Il se fait embaucher comme majordome en France, dans une propriété où vivent Nathalie (la patronne veuve), odile (la cuisinière aigrie au caractère bien trempé), Manon (la jeune femme de ménage un peu perdue), Philippe (le régisseur bourru qui vit au fond du parc) et le chat Méphisto (qui lui aussi cache bien son jeu). Andrew essaye de se rapprocher de chacun des occupants (avec plus ou moins de succès)  et leur apporte son aide. Un roman optimiste, attachant très agréable a lire.

Merci à ma collègue pour ce prêt. 

 completementcrame

 

 

_ Léon et Louise. (Alex Capus).

Léon quitte ses parents en 1917 pour travailler dans une gare au service de la France.  Louise travaille dans cette commune à la mairie. Ils se rencontrent, ils s'appécient et partent en vélo pour un week end au Tréport. Au retour les bombardements les séparent, nul ne sait ce qu'est devenu l'autre...  Les sentiments de l'un pour l'autre ne s'éfilocheront jamais. Le hasard de la vie  leur permet de se retrouver... L'auteur raconte l'histoire de son grand père de façon gaie et pétillante même si le contexte ne l'ai pas.

J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre prête par une cousine. 

 leonetlouise

 

 

_ Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une. (Raphaëlle Giordano).

Camille a tout dans la vie pour être heureuse, mais il lui manque quelque chose. Simplement ce petit truc  qui permet d'apprécier la vie telle qu'elle est. Au hasard d'une panne de voiture, en pleine campagne, elle rencontre Claude. Cet homme va l'aider à voir les choses autrement car il est routinologue.

Comme ce livre est très bien classé du coté des ventes, et qu'il n'a que des critiques positives, mes attentes étaient  énormes... J'ai bien aimé la première moitié puis ensuite j'ai eu l'impression d'avoir un guide de psychologie sur la pensées positives. Bien mais légèrement déçue. Livre prêté et déposé dans la boite à livre au travail.

 ta2emevie

 

 

_ Cherub (Robert Muchamore) tome 16: Hors la loi.

Ryan et Ning sont de retour pour une nouvelle mission (comme dans le tome 13). Cette fois, c'est à Londres, dans le milieu de la drogue qu'ils vont travailler. Le contrôleur de mission n'est autre que James Adam. Ming doit gagner la confiance de Fay, une jeune prisonnière qui cherche à se venger de Hagar le trafiquant. C'est à cause de lui que sa mère, qui lui volait la drogue, est décédée.  Ryan lui, infiltre le réseaux de Hagar, via les petites mains que celui ci recrute au sein du collège où Ryan est scolarisé. Les deux jeunes agents vont ils arriver à faire tomber le réseaux des trafiquants?

CherubT16 

 

_ L'assassin de la nationale 7. (Michèle Barrière).

En septembre 1929 Adrien Savoisy  (fils de Quentin journaliste gastronomique), critique gastronomique pour le guide michelin, se dirige vers Antibes par la Nationale 7. Il en profite pour tester quelques nouveaux hôtels de luxe. A Saulieu il est témoin de la mort d'un client du restaurant "la Côte d'Or" puis d'un accident de voiture à Nuits-Saint-Georges. A Mâcon c'est le cuisinier du restaurant qui meurt. A chaque fois c'est toujours avec le même groupe de voyageurs (dont la belle Rebecca), qu'il se trouve quand se passe ces faits... Comme toujours les recettes dont il est question figurent à la fin du livre. 

assassin_nationale7

 

 _ Meurtres trois étoiles. (Michèle Barrière).

Quatre ans après l'aventure de la nationale 7, Quentin sans nouvelles de Rebecca partie en Allemagne défendre ses idées, part pour un reportage sur la cuisine lyonnaise. C'est principalement  le restaurant de la Mère Bra­zier, le plus en vogue de l'époque (avec ses 3 étoiles), qui l'interresse. La Mère Brazier n'a pas bon caractère, elle refuse de lui donner cet interview car le considère comme un désoeuvré qui n'a aucune idée du travail dans un restaurant. Pour l'amadouer, Quentin se retrousse les manches  et travaille à tous les postes où il faut de l'aide. Au coeur des cuisines, il est témoin de fait étranges... Agression, plaisanteries de mauvais goûts, tentative d'empoisonnement d'Edouard Herriot et pour finir mort d'un cuisinier! Quentin, avec l'aide de quelques personnalités de l'époque, mène discrètement son enquête pour connaître le fin mot de cette histoire...  mais surtout il espère enfin avoir le droit d'interwiever et  écrire son papier sur la mère Brazier. Les recttes sont en fin du livre.

meurtres3étoiles

25 janvier 2018

Gâtée...

En fin et en début d'année j'ai été très gâtée par les ami(e)s. Inventaire à la Jacques Prévert: Un calendrier de l'avent, une étoile, une belle orchidée blanche, un livre pour broder / bricoler, des cartes de voeux brodées ou non,  des rubans et des étiquettes, un gros coup de main bricolage, un kit de broderie perlée et des bons pour la tombola du 20ème anniversaire du conservatoire  des broderies de Lunéville (j'ai même eu la chance de tenir dans mes mains une véritable robe charleston des années 20 en broderie perlée de Lunéville en cours de préparation pour l'expo... vu le poids aucun risque qu'elle ne remonte même lors d'une danse endiablée).

carte noel2017 carte-janv18

broderie luneville2018

 

petitsbonheursabroder etoile_noel2017

 

orchiDéc17 cadeauxdec2017

cadeauxavent17

Cartes brodées de Sissi et Aliénormandie.

Kit du conservatoire des broderies de Lunéville.

Livre "Petits bonheurs à broder ".  Étoile de Marie Aude

Orchidée. Cartes,  étiquettes et rubans de Sophie.

Contenu du calendrier de l'avent.

Merci,  toutes ces intentions ont illuminé ces deux derniers mois.

18 juillet 2017

J'ai lu: Printemps 2017.

Ecureil central park

 

_ Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi. (Katherine Pancol).

Série commencée en fin d'été 2016, j'ai attaqué le 3ème tome au printemps 2017. Autant la lecture du premier tome a été agréable et divertissante, autant le deuxième et son cumul de situations rocambolesques devenait tarabiscoté. A vrai dire j'ai trouvé le troisième tome de trop. On y retrouve les même personnages, mais ceux ci sont tous devenus hésitants et, à mon goût, on tournent trop autour du pot. L'auteure s'essouffle. Malgré tout j'ai voulu connaître le dénouement de leurs vies. Au final pas de surprises, mais il a fallu tenir 960 pages pour savoir. Je pense que le premier tome "les yeux jaunes des crocodiles" est le meilleur des trois et se suffit presque à lui même. Les 1728 pages suivantes  m'ont pas été à la hauteur de mes attentes... c'est pourtant bien écrit.

Posté par barbibouille à 23:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

26 mars 2017

A la bonne heure...

"Alice ne trouva même pas très-extraordinaire d’entendre parler le Lapin qui se disait : « Ah ! j’arriverai trop tard ! » (En y songeant après, il lui sembla bien qu’elle aurait dû s’en étonner, mais sur le moment cela lui avait paru tout naturel.) Cependant, quand le Lapin vint à tirer une montre de son gousset, la regarda, puis se prit à courir de plus belle, Alice sauta sur ses pieds, frappée de cette idée que jamais elle n’avait vu de lapin avec un gousset et une montre. Entraînée par la curiosité elle s’élança sur ses traces à travers le champ, et arriva tout juste à temps pour le voir disparaître dans un large trou au pied d’une haie."

En retard, toujours en retard, à la manière d'un summer time.

maison18 Mars17 fenetre18 Mars17

horloge_Mars17

532449575

 Maison ancienne et son enseigne au "temps suspendu", Zell am Ziller, 18 mars 2017.

 Lapin blanc, Alice au pays des merveilles, Lewis carroll, illustration de Sir John Tenniel.

Chez Ramage, un parallèle rafraîchissant.

Posté par barbibouille à 09:57 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,