06 janvier 2011

J'ai lu: Automne 2010.

Du XVIII ème, au XVIII ème. D'une Elizabeth à une autre Elizabeth.

Un pur hasard.

luautomne2010

- L'excessive. (Alexandra Lapierre).

C'est lors du salon littéraire régional que j'ai entendu parler de ce livre. Le destin  extraordinaire d'Elizabeth Chudleigh, jeune fille de la petite noblesse, à piqué ma curiosité. Comment une femme du XVIII ème siécle a pu avoir autant d'influence? Elle fut la protégée du roi d’Angleterre et l’amie de l’impératrice de Russie Catherine II. Un vie incroyable pour une femme de cette époque qui m'a tenu en haleine jusqu'à la fin.

- Conspiration 365 (Gabrielle Lord) Octobre.

- Conspiration 365 (Gabrielle Lord) Novembre.

- Conspiration 365 (Gabrielle Lord) Décembre.

Le dernier trimestre de la folle année de Cal est toujours aussi agréable à lire, les rebondissements nous tiennent toujours en haleine, l'amitié reste et sera la plus forte. L'hypothèse envisagée avec le tome de septembre se révèle être la bonne, mais ce n'est vraiment que dans les toutes dernières pages qu'elle se confirme. J'ai juste été déçue par l'épilogue  trop léger qui se termine trop vite, j'aurai aimé en savoir plus. Mais je ne regrette aucunement ces 12 mois de lecture. Si c'était à relire, je le ferai d'une seule traite en prenant des notes. 

- Cherub (Robert Muchamore) tome 7: A la dérive.

A la dérive est vraiment un tome fort et  prenant par son suspens. James se trouve en perdition  abandonné et doublé par les adultes qui l'accompagnent. Il ne doit son salut qu'à son entraînement. De retour au campus, il cherche à connaître la vérité sur cette mission qui a failli tourner à la catastrophe. Son avenir à Cherub est peut être compromis, cette mission est un tournant dans sa vie... malgré quelques entorses au règlement la volonté qu'il met  pour élucider cette affaire font de lui un T-shirt noir. Ce 7ème tome est mon préféré, mais avant il faut vraiment lire les premiers.

 

- Projet élimination. (Nathalie Rouyer) aux éditions Rebelyne.

Ce livre a été pour moi une découverte bien agréable ( livre prêté par ma mère ). Projet élimination est une aventure régionale, quand on connaît les lieux c'est encore mieux. On peut visiter les forts de la ligne Maginot mais personne ne sait ce qu'il s'y passe vraiment... alors pourquoi pas! Un complot  scientifique dont j'attends impatiemment la suite. Un super moment  de lecture. A découvrir.

- Une mort sans nom. (Patricia Cornwell).

Ce n'était peut être pas par celui ci qu'il fallait commencer (puisque c'est le numéro 3 d'une trilogie),  mais j'ai découvert le trio formé par la médecin légiste Kay Sarpetta et les deux policiers Marino et Wesley, grâce au prêt de  ce livre par  ma collègue. Une enquête pleine de suspense, sur un meurtre  horrible dont le décor est central park sous la neige. Je ne laisserai rien échapper de cette histoire très prenante, juste qu'au  final le docteur Kay Scarpetta  trouve l'identité de l'inconnue de central park.

- Les gentlemen de la nuit. (Béatrice Nicodème). 

Emmyne m'a fait il y a quelques semaine une surprise en m'offrant ce nouveau titre des éditions Gulf stream. Au XVIII ème, sur l'île de  Wight une économie parallèle s'est développée (comme sur beaucoup d'îles et de côtes), celle des contrebandiers. Ils sont surveillés par les douaniers, mais des  prises répétées font penser qu'il y a un traite parmi eux. Elizabeth (fille du chef du groupe) en est persuadée. Aidé du jeune Thomas (fils du médecin), ils tendent un piège et démasquent le fourbe. Un très bon moment de lecture dans un style que j'aime.


07 octobre 2010

J'ai lu: Eté 2010.

- Les déferlantes. (Claudie Gallay).

Quand Moutaine m'a offert ce roman,elle savait très bien ce qu'elle faisait. Ça a été ma plus belle lecture de l'été, et même de l'année. Je suis entrée dans ce roman comme si j'avais franchi la porte d'une maison familière... c'était comme rêver éveillée et y trouver mes souvenirs. Un style d'écriture qui peut dérouter mais qui colle parfaitement à l'ambiance de la Hague. Un livre que je ne peux que garder et relire. Les déferlantes m'ont emportées, transportées, un tour de force que même " avec vue sur la mer " ou " les trois vies de Babe Ozouf " n'ont pas réussi à ce point...

deferlantes

deferlantes08_2010

Août 2010.

- J'ai épousé un inconnu. (Patricia Mac Donnald).

Une lecture de jours de pluie. Une impression de déjà lu (et pourtant ce n'est pas le cas). Un  roman policier  délassant qui m'a permis de faire une transition, mais dont je n'ai pas vraiment  apprécié le style d'écriture de l'auteur.

 - Le marteau de Thor. (Patrick Weber).

Ce cadeau  d'Emmyne (que j'avais moi même offert mais pas lu) m'a permis de me plonger  dans l'univers des drakkars et des viking.  Ce roman  historique et policier (normalement destiné à la jeunesse) nous tient en haleine jusque dans les dernières pages. Nous y suivons Kern, le jeune héros du IX è siècle dans la vie et les traditions d'un village viking de cette époque. Un super moment de lecture qui m'a permis de  découvrir que les drakkars  sont en fait des langskips.

- La soupe aux choux. (René Fallet).

Une re lecture d'été. J'ai lu pour la première fois ce roman pendant l'été 1980 (le film n'est sorti qu'en 1981). J'avais beaucoup plus ris  la première fois, mais malgré tout j'ai passé un agréable moment de lecture  même si le scénario est archi connu.

- Conspiration 365 (Gabrielle Lord)  Septembre.

Le tome de septembre a été aussi sympathique à lire que les précédents, d'autant plus qu'un heureux événement  vient remonter le moral de Cal.  L'aide  de ses amis est de plus en plus présente, mais je continue à me demander si ce sera suffisant pour arriver au bout de cette énigme. Plus que trois mois, je commence a envisager une nouvelle hypothèse...

10 septembre 2010

J'ai lu: Printemps 2010.

Malgré les occupations printanière au jardin, coté lecture j'ai réussi à lire quelques romans.  Une fois de plus une grande partie consacrée à la lecture jeunesse. Beaucoup d'agréables moments...

ete2010

 

- Le mec de la tombe d'à coté (Katarina Mazetti).

J'ai reçu ce roman lors du dernier échange  fait avec Azélie. Une  première moitié de roman que j'ai beaucoup apprécié et lu d'une traite. Une seconde moitié où j'ai traîné les pieds. Le style est pourtant très agréable,  j'ai beaucoup aimé l'idée du même fait raconté par chaque personnage mais le fait que chacun campe sur ses idées m'a déçus. Deux mondes trop différents pour se comprendre, trop d'incompréhensions entre l'intellectuelle et l'agriculteur...  bref exactement comme dans la réalité.

- Enola Holmes (Nancy Springer) tome 5: L'énigme du message perdu.

Dans ce tome, Nancy Springer mêle à son roman un personnage historique, (Florence Nightingale) qui, comme Enola,  désire l'émancipation des femmes de cette époque. Du  très bon Enola Holmes comme j’aime et que j'espère retrouver dans les prochains tomes... l'impatience m'a gagné  à la fin de cette histoire car elle nous laisse espérer des changements pour le tome 6 .

- Cherub (Robert Muchamore) tome 6: Sang pour sang.

Sous prétexte de sauver  des animaux de laboratoire un groupe  d'extrémistes est prêt à tout pour arriver à ses fins...  oeil pour oeil, dent pour dent, sang pour sang... Une mission  risquée, pour notre groupe d'ados infiltré. Un sujet dans l'air du temps, un très bon tome qui nous laisse imaginer des changements à cherub puisque un nouveau directeur est choisi.

- Les aventures Alex rider (Anthony Horowitz) tome 3: Skeleton Key.

Je persiste, et je suis déçue. Alex reste le meilleur agent qu'il puisse exister à l'ouest, un thème  (un ex militaire de l'est veut dominer le monde) vu, lu et revu   ... dommage, si c'était moins caricatural ce  serai sympa.

- Conspiration 365 (Gabrielle Lord) Mai.

- Conspiration 365 (Gabrielle Lord) Juin.

- Conspiration 365 (Gabrielle Lord) Juillet.

- Conspiration 365 (Gabrielle Lord)  Août.

Déjà 8 mois que Cal enquête, 8 mois que Cal  échappe à la conspiration. Il a 16 ans et est toujours vivant, mais vu l'ampleur de la  l'énigme qu'il doit résoudre j'ai  parfois de gros doutes.  Heureusement ses amis le soutiennent envers et contre tout.

- Alice au pays des merveilles (Lewis Carroll).

Je ne connaissais pas ce conte, j'ai donc corrigé ce manque à mon éducation littéraire en achetant la version poche d'Alice. Ce récit n’a  pas pris une ride, je le trouve totalement intemporel. J’ai souvent souri sur des dialogues loufoques et sur les mots valises… J'ai beaucoup aimé et je suis persuadée que Lewis Carroll  connaissait la dyslexique …

 

18 août 2010

J'ai lu: Hiver 2009 / 2010.

Beaucoup de livres jeunesses dans me lectures hivernales. Ça doit faire sourire, mais quand j'avais l'âge de lire ce genre de livres il n'y a avait pas tant de choix, ni autant de qualité. Je profite des lectures de mon lecteur ado qui a besoin, entre ses lectures scolaires, de lire des choses qui l'amuses. Voilà  tout ce qui est passé entre mes mains pendant ce long et froid hiver 2009/2010..

 

lecture_hiver09

- Cherub (Robert Muchamore) tome 5: les survivants.

Ce tome est  actuellement mon préféré. Les agents de cherub  doivent affronter seuls tous les risques de l’enfermement avec les adeptes d’une secte…Une fois commencé, on ne lâche pas ce tome.

- Conspiration 365 (Gabrielle Lord) Janvier.

- Conspiration 365 (Gabrielle Lord) Février.

- Conspiration 365 (Gabrielle Lord) Mars.

- Conspiration 365 (Gabrielle Lord) Avril.

Douze tomes, douze titres écrit à la façon d’un journal. J’ai acheté le premier par curiosité et franchement je ne regrette pas. J’attends avec impatience la suite des aventures de Cal, ce jeune australien, héros malgré lui, d’une conspiration qui le dépasse. Survivre 365 jours et se cacher, c’est ce qu’un fou lui a dit. Malheureusement c’est la vérité! Cette série est vraiment pleine de rebondissements, l’enjeu est tel que je me demande si Cal  tiendra jusqu’au 31 décembre ou s'il se rendra?

- En selle ( Christine Féret-Fleury, Geneviève Lecourtier) tome 22 : Jeu de rôle.

Cette série équitation que je lis depuis des années (c’est grâce à elle que mon fils a pris plaisir à la lecture), est toujours aussi sympathique. Comme à chaque fois les justes termes d’équitation sont employés et un fond sérieux y est abordé. Nos héros grandissent (comme dans la vrai vie)  et restent fidèles à eux même et à leurs amis. C’est  toujours un plaisir de les retrouver. Dommage que le nombre de pages n'augmente pas comme l'âge des personnages ...

- Les aventures Alex rider (Anthony Horowitz) tome 2: Pointe blanche.

Le style James Bond  à fond mais j'ai un peu plus apprécié ce tome. 

- Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates (Mary Ann Shaffer, Annie Barrows).

Je suis totalement sous le charme de ce roman, reçu lors d’un échange avec Azélie. Le style (on découvre l’histoire à travers les lettres despersonnages) m’a vraiment plus. A chaque lettre  je sentais l'impatience des personnages. J’aurai aimé qu’il soit plus long, la fin  arrivant trop vite j'ai ralenti ma lecture pour mieux profiter des pages qu'il me restait.