Souvent tout commence par une photo, parfois un tableau. Cette fois l'idée est arrivée par une chanson. Le genre de paroles qui me mettent de bonne humeur quand je roule vers le travail. A ma manière d'un summertime.

J'étais perdu, tu sais, comme toi dans la peine
J'ai attendu que l'on prenne la mienne
D'une main tendue, tu sais, on peut faire des chaînes
Et aujourd'hui c'est moi qui prend la tienne

Thomas Edwin Mostyn - Womanhood 20181221_084012

Donne moi ta main, Claudio Capéo.

Womanhood, Thomas Edwin Mostyn. Mes mains.